nous soutenirtop-site | top-site
bazzart | prd

nos partenaires
welcome messageSoyez les bienvenus sur what lies ahead, un forum rpg city se déroulant à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane (USA). Nous sommes un forum sans prise de tête où tout le monde vient pour se vider la tête et rp un peu pour se détendre. Convivialité et ambiance joviale sont à l'honneur !
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

Partagez
 

 katsya basarab

Aller en bas 
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : katsya basarab NCqrMkr
katsya basarab R1ydEHw
katsya basarab VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : katsya basarab Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


katsya basarab Empty
(#) katsya basarab    Mar 9 Juil - 19:45

SONYA "LUXURIA" VASSILEV

NAMING héritage d'un nom oublié avec le temps, Vassilev ; un patronyme qui n'a connu aucune ascension, ni aucune redemption. paysans d'une époque lointaine, ils n'étaient que de simples êtres insignifiants. répondant au doux prénom de Sonya, celui de sa propre mère dont le visage malade a déchiré la beauté naturelle de ses traits. surnommée "Luxuria" à ce jour, la divine représentation de la luxure. LIFE beauté fulgurante figée dans sa vingt-septième année, elle traverse et s'éternise dans le temps comme un tableau de maître, attirant les passionnées tout comme les curieux désireux de se perdre dans sa contemplation. BIRTH née sous un soleil ardent, un jour de superstition. un vendredi 13 septembre de l'année 1453 en Bulgarie, quelques minutes à peine après son aîné. concrète désillusion de ces fabulations, de ces balivernes. HEART luxure. un symbole luisant et dégoulinant sur la naissance de sa poitrine. des désirs ardents qui se chevauchent sur la cambrure de ses reins. sa peau laiteuse et sa bouche pulpeuse sont un appel au désir tandis que son regard noir déstabilise et enivre les âmes les plus charitables. catin d'un ancien monde, son coeur inerte est insaisissable tandis que ses doigts affamés vagabondent à travers quelques corps dénudés, se délectant ainsi de ces plaisirs charnels éphémères. BODY des lumières tamisées, une ambiance étourdissante dans une chaleur étouffante, des danseuses vivaces et venimeuses ensorcelant les spectateurs, gérante d'un cabaret dans le centre-ville de bucarest, voici le show qu'elle réserve à ses clients. dans une atmosphère assourdissante en proie à quelques confidences, c'est une discrète informatrice dont les espions se faufilent à travers la ville. argent, adultère et autres insignifiantes interrogations, tous trouvent leurs réponses chez Luxuria tant qu'ils peuvent en payer le prix. SOUL indécente - sanguinaire - prudente - séductrice - égoïste - loyale - stratège - captivante - patiente - enjôleuse - curieuse - dominatrice - envoûtante - indépendante - charismatique - confiante - fiable - opportuniste.


SIRE (marcus) son père, son sauveur. savant sage, érudit aussi délicieux qu'impressionnant, même si son esprit est en proie à quelques folies passagères. un monstre merveilleux qu'elle garde en adoration. fier artiste obnubilé par ses créations, par ses infants nés sous les sept péchés capitaux. GRADE (ancien) traversant les âges, son esprit s'est heurté à la contemplation de ces humains belliqueux et égoïstes, le temps n'arrangeant rien à leur avarice. cinq cent trente-neuf ans qu'elle foule cette terre, ces paysages et ces contrés, voyant sans cesse ces mêmes erreurs se renouveler. ALLEGIANCE (son sire, son frère) dévotion sans faille à celui qui la fait renaître, son sacrifice lui serait offert s'il lui exigeait. infant préféré, sa confiance est aveugle. réussissant jusqu'alors à rester neutre face à la monarchie vampirique, il suffit d'une petite étincelle pour l'embraser et la faire basculer. sang de son sang, partageant tout avec son frère, il est impensable pour la strigoï de devoir renoncer à lui ou même de lui tourner le dos. mais qu'en est-il du jour où il prendra une direction opposée ? sera-t-elle en mesure de le suivre ? POWER (lignée d'anubis) maîtresse des animaux, elle dispose d'un contrôle absolue sur ses familiers qui lui offrent leurs yeux discrets et leurs oreilles attentives. mais un autre pouvoir se dessine, celui de ses courbes féminines. STRENGTH soldat aguerri, ses prouesses au combat se distinguent par son ancienneté. mais son véritable atout réside dans la vaste source d'informations qu'elle détient, car ses yeux et ses oreilles traînent de partout à bucarest.


(soon to break out) 1453 - courbant l'échine dans ce monde d'inégalité et de pauvreté où les femmes n'avaient pas leur place, elle fût malchanceuse quand le destin frappait les jumeaux Vassilev et lui attribuait le sexe féminin, contrairement à son double, dans une époque où le silence des femmes est obligatoire et où leur corps n'est rien de plus qu'un objet à la disposition des hommes. deux bambins d'un seul coup de reins, une bénédiction divine pour leur mère mais un gouffre financier pour la patriarche. dès qu'ils en ont eu l'âge, ils ont connu le dur labeur de la ferme. les mains poussiéreuses et la terre s'incrustant sous leurs ongles, ils trimèrent sans relâche pour mériter leur repas. quand la maladie vint frapper à leur porte, elle emportait avec elle celle qui leur donna la vie, détériorant cette beauté dont la gamine avait hérité.

(so many words) 1469 - demoiselle juvénile et naïve à l'aube de son seizième anniversaire, elle gambadait à travers les champs de sa ville natale. insouciante et innocente, ne connaissant rien de la noirceur des gens, son coeur chantait pour lui. un garçon à l'allure élégante, un charisme déconcertant et un charme ravageur. lui promettant monts et merveilles mais surtout un amour éternel, c'est son corps pur qu'elle lui a offert sans crier garde et la désillusion fût tout aussi fatale. vaine promesse d'un beau parleur qui ne cherchait qu'un peu de chaleur entre ses cuisses, la rumeur ne mit pas longtemps à courir. son père, espérant une dot conséquente grâce à ces courbes généreuses, ne pouvait plus rien attendre de ce corps souillé. quel homme prendrait possession d'une femme dont un autre avait pris la pureté ? les femmes ne sont qu'une propriété échangée d'un mâle à un autre, soucieux d'assouvir sa domination. il décida alors de la vendre à un marchand de corps, distributeurs de désirs, malgré les protestations de son aîné qu'elle vit pour la dernière fois.

(screaming face) 1472 - jeune adolescente dans un bordel de la plus grande ville de bulgarie, nouvelle catin qui ne connaîtra rien d'autre que cette facette de l'amour. elle était soumise aux pires supplices et s'inclinait à leurs désirs acharnés. son corps bafoué et parfois même brisé, son intimité fût désarmée. voici tout ce qu'il lui restait et ce qu'elle avait à offrir : un corps généreux et des cuisses écartés. ces hommes l'ont déchiré à l'intérieur de son être, brisant les derniers remparts de son esprit.

(your blood and mine) 1480 - comprenant au fil du temps la nécessité de s'adapter pour ne pas finir effondrer, elle finit par devenir la pute la plus enviée et désirée. un charme dont elle a su maîtriser les avantages pour négocier sa sortie de l'enfer car populaire au sein de la ville animée, les hommes vendaient leur âme pour se payer juste quelques heures en sa compagnie. mais ce fût lui qui monta les enchères au plus haut prix, s'invitant toute une nuit dans ses draps. mais alors qu'elle offrait son corps nu à ses yeux et ses envies, il n'en fit rien. il prit le temps de l'observer, la dévisager et scruter les traits de son visage pour y détecter la moindre de ses émotions. sa force de caractère et son allure impassible étaient déroutantes. rien ne transparaissait de son être. une fascination débordante s'emparait de son invité. elle, qu'il trouva si parfaite pour son tableau. il avait cherché durant de nombreuses années, celle qui mériterait le don. il l'avait longuement visité les nuits sous diverses formes. ce serait elle, la première entre tous. le péché de chair.

(slept so long) 1485 - c'était la libération qu'elle avait tant cherché et tant espéré. un nouveau né, si forte et puissante. soif de sang accru, désir de vengeance dévorant. c'est elle qui suggérait son frère jumeau pour venir compléter l'oeuvre d'art de son nouveau père et sceller à jamais leur destiné jusqu'à présent séparée. les deux hommes Vassilev n'ont jamais quitté la ferme familiale depuis son départ, prospérant un peu plus chaque année de leur dur labeur. et le retour de la jouvencelle au beau milieu de la nuit noire était une surprise qui raviva une honte et colère viscéral auprès de son géniteur. la gifle vola sur la joue de la jeune femme dont le visage impassible resta immobile sous le coup. mais aussi vif que l'était sa rancoeur, elle se jetait à sa gorge ridée et déchira sa chair en lambeaux jusqu'à ce que son sang se répande sur le sol de l'habitacle. cette même nuit, son frère embrassa sa nouvelle destinée sous la pleine lune.






Du haut d'un des balcons de la somptueuse demeure de son Sire, symbole parmi tant d'autres de sa puissance et existence, la brune observait au loin cette ville éclairée. Cela même qui l'avait accueillie bien des années plus tôt. Une ville animée et assaisonnée de profonds ténèbres. Un double jeu, une double identité. Tout comme le noir et le blanc, Bucarest est tiraillé entre la lumière et l'obscurité. Un royaume en route vers sa propre perdition. Ces milliers de petites lueurs, provenant des lanternes et des maisons, étaient significatives de l'animation des vivants, même aux heures les plus tardives. Ces mortels inconscients et pourtant si fascinants. L'air frais de cette nuit d'été se faufilait à travers les mèches de ses cheveux détachés qui retombèrent avec souplesse sur ses épaules dénudés. Il vint frôler son corps nu avec délicatesse, telles les caresses de son amante. Sensation agréable, une douceur venue du ciel. Ses courbes scrutaient parfaitement la pénombre, comme un artiste sculptant la matière avec inspiration et même passion. Car c'est ce qu'elle était, la L u x u r e incarnée. Invocatrice de fantasmes, démon du plaisir charnel, femme du désir, marchand de rêves et d'illusions. Elle fermait les yeux un instant pour humer cette délicieuse odeur, celle du sang encore tout frais de sa coupe et qui venait palpiter son coeur inerte depuis des siècles. D'ailleurs, en possédait toujours un ? L'agitation des rues se faisaient entendre, même dans les plus hautes montagnes. Aucun ne se souciait réellement du danger qui arpentait les rues. Innocents. De pauvres ignorants aux démons de ce monde. Aiguisant ses sens, son odorat et son ouïe en particulier, la strigoï s'imaginait les vestiges d'une ville tombée sous une profonde noirceur.

- Ton impudeur est déconcertante, Sonya. Faisant irruption dans la chambre, la voix roque de son frère s'amusait tout autant que ses yeux se délectèrent de ce tableau. Une élégance et une assurance à couper le souffle, qui eux seuls pouvaient se risquer à défier la beauté surnaturelle de la strigoï. Un charme inné et propre à ces deux jumeaux liés par le coeur et l'esprit dans l'éternité.

Assurément connu dans la nuit pour leurs extravagances qui n'ont d'égal qui leur absence d'humanité, tout comme les génies ils accordaient des voeux en échange de quelques âmes prêtes à se sacrifier. Ils étaient deux maîtres dans l'art de la manipulation et la tromperie. Face cachée d'une pièce truquée.

Un sourire mesquin s'étirait sur les lèvres pulpeuses, humides mais néanmoins glaciales de la strigoï. Ils en avaient vu passer depuis les années. Divinités et croyances en tout genre se sont succédées. Les moeurs changeantes au fil du vent. Mais les plaisirs charnels, même ceux des plus tendres violences, demeurent des maux intemporels. Se détournant du paysage obscure de ces quelques étincelles, Sonya regagnait l'intérieur de sa chambre et enfilait un fin peignoir de soie noir brodé d'ornements de couleur or. Un des nombreux cadeaux de son merveilleux Sir. Les yeux de son jumeau avaient déjà pu contempler le corps de sa soeur en de nombreuses occasions. Cette absence de pudeur l'un envers l'autre créait parfois quelques malaises envers ceux qui n'ont pas la même ouverture d'esprit. Tout en nouant cet habit autour de sa taille, la strigoï jetait un oeil vers la blonde qui trainait nue dans son lit encore chaud de leurs ébats. Une simple pensée suffisait à lui faire comprendre de quitter les lieux promptement. Dévoilant ainsi les marques de morsures de part et d'autres de son corps si frêle, la jeune calice s'extirpait immédiatement des draps pour presser le pas vers la sortie sous le regard amusé mais néanmoins voyeur de ce nouvel invité.

- Joins toi à moi, mon frère. L'invitait-elle à le rejoindre. Servant un nouveau verre d'un liquide rougeâtre et épais siégeant dans une carafe à whisky, elle lui tendait en offrande. Son air désinvolte se reflétait dans le cristal tandis que ses doigts fins ornés d'un rouge sang se profilaient sur le contour. La sensation d'un froid sur sa peau déjà glaciale était contradictoire.

- Mes corbeaux t'ont vu avec un homme. Affirmait-il tout en buvant avec sa soeur jumelle ce délicieux nectar, symbole de vie. Les doigts joueurs de l'éternelle jeune femme glissèrent sur les rebords du cristal, lui faisait murmurer quelques douces sonorités. Un haussement d'épaules était sa seule réponse désintéressée par cette affirmation. - Pourquoi es-tu aussi fascinée par ces... humains ? Ce dernier mot. Cette appellation dont le simple ton qu'il employa suffisait à le rendre péjoratif. Elle résonnait à travers la pièce assombrie comme une abomination. L'abjection de son frère pour la race humaine était bien palpable. La C o l è r e évidente qui l'animait, ne parvenant à comprendre comment des êtres aussi faibles suscitaient autant l’attention de sa soeur. Un désaccord tout aussi avoué envers la monarchie vampirique actuelle. - Qu'ont-ils de si spécial à tes yeux ? Se questionnait-il. Malgré les divergences des deux protagonistes, il sentait des pensées sombres et incohérentes dominer sa soeur. Peut-être serait-ce le premier pas vers une certaine folie ? Ou simplement est-ce là le résultat de quelques centaines d'années d'existences perdus dans le temps et l'éternité qui se défaussent chaque siècle un peu plus de leur valeur. - Qu'ont-ils à envier ? Terminait-il ses questionnements. Devenue lasse de toute chose, peinant à retrouver l'excitation de la nuit. Est-ce donc là le résultat pur et simple d'une fascination engendrée par l'ennui ? Après des années à connaître la luxure, le péché, l'envie, la décadence ainsi que toutes formes de plaisir, que lui reste-t-il à découvrir ? Les humains, eux, animés par le désir de vivre puisqu'ils connaissent l'issu inévitable de la fin. Une existence qui ne tient qu'à un fil et qu'il est si aisé de détruire. Néanmoins, ils s'abandonnent à tellement de souffrances, d'addictions, de supplices et de dépendances en tout genre, qu'ils en viennent à préférer parfois simplement écourter leur vie. La fascination a tendance à être si proche de la jalousie.

- Une âme.
/ awards session


Dernière édition par Jade Reinhart le Lun 12 Aoû - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : katsya basarab NCqrMkr
katsya basarab R1ydEHw
katsya basarab VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : katsya basarab Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


katsya basarab Empty
(#) Re: katsya basarab    Lun 12 Aoû - 13:01

marcus giovanni
FATE AND CIRCUMSTANCE HAVE RETURNED US BACK TO THIS MOMENT, WHEN THE TEACUP SHATTERS.
NAMING marcus, je l'ai mentionné ainsi de partout. toutefois, je pensais à une origine italienne mais c'est au choix. LIFE transformé à l'âge de quarante-deux ans, ses traits sont figés depuis au minimum mille années désormais. cela peut être plus, c'est à votre convenance. BLOOD strigoï ancien de la lignée d'anubis. HEART seules l'art et l'intellect sont ses amantes, il n'éprouve aucun besoin d'avoir une compagne à ses côtés, tant obnubilé et intéressé par ses projets personnels qui engendrent quelques folies passagères. BODY au choix, sinon, je le voyais bien néanmoins conservateur au musée, antiquaire ou un truc du genre. MAGIC ceux de la lignée d'anubis. mais il parvient même à contrôler les animaux familiers de ses infants, quitte à les éjecter de leur esprit. ALLEGIANCE la monarchie vampirique, bien qu'il pourrait être plutôt considéré comme neutre, vouant plutôt son éternité à la conquête du savoir.
SUGGESTIONS hugh dancy ♡, cillian murphy ♡, james mcavoy.

ps : les seuls infants de marcus sont au nombre de sept et représentent chacun un des péchés capitaux. on pourrait les rédiger ensemble suivant votre propre vision du personnage et de son intrigue !

Intellectuel mais aussi artiste, il s'intéresse à l'art sous toutes ses formes. Intrigué par l'histoire et assoiffé de connaissance, il s'intrigue particulièrement à des ouvrages d'histoires et de récits bibliques ou mythologiques. Divine Comédie de Dante reste probablement son plus grand favori, avec sa conception de l'Enfer.

Inspirée par ses lectures gorgées de profondeurs et d'inspirations, il décide de réaliser un projet à l'image de ces histoires. Lui, qui n'avait jamais jusqu'alors engendré d'infant, décida de parcourir le monde à la recherche de sept personnes qui aurait la particularité d'avoir un attrait exacerbé d'un des sept péchés capitaux, et qui soit digne de confectionner son tableau. Sept personnes représentant chacun leur tour la colère, l'avarice, l'envie, l'orgueil, la gourmandise, la paresse et enfin, la luxure.

Luxure, une ancienne prostituée, a été la première de ses infants, le tout premier péché à trouver place au sein de son oeuvre d'art en 1480. Durant de nombreuses nuits dans les rues de la capitale bulgare, il l'avait observé, dessinant alors sa personnalité et sa force intérieure. Alors qu'il avait payé pour ses faveurs, il ne toucha à aucune parcelle de ses atouts féminins et lui proposa plutôt la liberté dans un discours digne des plus grands monarques. Un cadeau.

Cinq ans plus tard, Sonya proposait son frère pour rejoindre son oeuvre d'art, sous le signe de la colère. Deux jumeaux accordés autour de deux profonds péchés. Ils les retrouvèrent, lui et son père, dans leur petit village natal. Prise de rage et de rancoeur, la dénommée Luxure déchiqueta la peau fraîche de son père. Cette nuit, Marcus entama la transformation de son frère, à côté de la maison qui s’effondrait sous les flammes, effaçant ce qu'il restait de leur ancienne vie.

Ensemble, ils ont parcouru le monde à la recherche des parfaits candidats pour les autres péchés. Marcus était très consciencieux dans l'éducation de ses jeunes infants. Autrefois précepteur pour la royauté, il leur apprit les bases qu'ils n'avaient jamais reçu, développant encore plus loin ses enseignements. Si le frère avait du mal à rester attentif, Sonya approuvait un intérêt vivace pour ce bain de culture. Une curiosité dans laquelle il se reconnaissait.

Il n'appelle que très rarement, voire même jamais, ses infants par leur prénom. Il les surnomme directement par le péché qui leur est associé. Être richissime, ils vivent tous dans l'immense demeure de leur sire et père. Il place ses enfants dans des postes stratégiques auxquels il conserve un oeil avisé.

Sentiment de supériorité face aux humains, il ne les porte que peu dans son coeur, évoquant davantage du dégoût. Imposant des règles fixes, aucun de ses infants n'a le droit de se fricoter avec un humain ou autre race, à l'exception des calices. Ce serait une insulte à son nom, à leur statut.

le reste de l'histoire de marcus est complètement libre, on peut voir et discuter ensemble des éventuelles péripéties futures !

PERSONNALITÉ érudit - patient - observateur - impassible - loyal - mystérieux - calme - charismatique - captivant - paternaliste - habile - spirituel - modéré

À SAVOIR sonya est une informatrice dans son cabaret luxuria. grâce à son pouvoir vampirique qui est de contrôler les animaux, elle laisse traîner ses yeux et ses oreilles partout en ville pour obtenir les informations qu'on lui demande contre une coquette somme. par rapport à un de mes liens, marcus la pousserait à collaborer avec les murmurants pour s'y voir proposer une place. - tous les infants de marcus vivent dans la même demeure avec lui. cependant, les calices de chacun ne sont pas autorisés à y loger. seul un d'entre eux peut venir durant la journée pour être garant de leur protection.

SONYA / LUXURE STRIGOÏ Son père, son sauveur. Savant sage, érudit aussi délicieux qu'impressionnant, même si son esprit est en proie à quelques folies passagères. Un monstre merveilleux qu'elle garde en adoration. Infant préféré, la toute première, celle au plus grand potentiel, elle obtient toutes ses faveurs puisque conscient de sa dévotion et de sa loyauté infaillible. Nombreux sont les cadeaux qu'il lui offre, attisant parfois la jalousie de ses autres infants, notamment celle d'envie et de colère. Grande informatrice qui possède des yeux partout en ville, elle est un atout considérable pour Marcus et ses affaires personnels dont il ne parle que très peu avec elle néanmoins. Malgré son côté séductrice qui a bien cherché un peu de chaleur dans ses draps, il n'a jamais concédé à le lui accorder, n'ayant que peu d'intérêt aux batifolages dans lesquelles elle s'abandonne. Peu à peu, il voit l'étincelle brûlante de son regard s’essouffler. Lasse du monde, elle manque d'intérêt. Pour la raviver, son sire envisage de lui faire prendre part à ses projets, dessinant l'éventualité d'une succession, au désarroi de son jumeau.

MIKAËL / COLÈRE STRIGOÏ Son infant. Marcus est un père pour qui il peine à obtenir les faveurs et la reconnaissance. Il a beau avoir une place plus importante que tous les autres, il n'arrive pas à se hisser à la place de premier malgré tous ses efforts. Une place bien conservée par sa soeur jumelle. Marcus a toujours tendance à donner des instructions sans jamais dévoiler les plans qui s'y cachent. Il se sent délaissé et pas reconnu à sa juste valeur auprès de son sire. Il lui arrive parfois de prendre des initiatives pour lui prouver sa capacité à prendre sa relève une fois le moment venu. Cependant, ce n'est jamais suffisant ou, au contraire, parfois ce n'est carrément pas adapté à la vision de son sire. Une colère qui s'anime face à ce manque d'amour. Il s'offusque de son opinion à conserver les humains. Progressivement, son allégeance se détourne pour une autre plus radicale.
/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : katsya basarab NCqrMkr
katsya basarab R1ydEHw
katsya basarab VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : katsya basarab Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


katsya basarab Empty
(#) Re: katsya basarab    Lun 12 Aoû - 13:01

mikaël vassilev
THE DEMONS IN YOUR MIND
NAMING le prénom est au choix avec une connotation bulgare. vassilev pour le nom. LIFE figé à l'âge de trente-deux ans, il a été transformé cinq ans après sa jumelle, par le même sire. aujourd'hui, il est âgé de cinq cent trente-neuf ans. BLOOD strigoï. HEART au choix. BODY au choix. MAGIC lignée d'anubis. ALLEGIANCE allégeance sans faille auprès de sa soeur jumelle, son sang, sa chair. il lui est dévoué et serait capable de tout pour la garder en sécurité. son allégeance à marcus, son sire, est quant à elle en train de vaciller. il n'adhère plus à ses discours sur l'impartialité tant son dégoût pour les humains le révulse. progressivement, il se tourne vers les moissonneurs.
SUGGESTIONS au choix mais un brun obligatoirement.

1453 - courbant l'échine dans ce monde d'inégalité et de pauvreté où les femmes n'avaient pas leur place, Sonya fût malchanceuse quand le destin frappait les jumeaux Vassilev et lui attribuait le sexe féminin, contrairement à son double, dans une époque où le silence des femmes est obligatoire et où leur corps n'est rien de plus qu'un objet à la disposition des hommes. deux bambins d'un seul coup de reins, une bénédiction divine pour leur mère mais un gouffre financier pour la patriarche. dès qu'ils en ont eu l'âge, ils ont connu le dur labeur de la ferme. les mains poussiéreuses et la terre s'incrustant sous leurs ongles, ils trimèrent sans relâche pour mériter leur repas. quand la maladie vint frapper à leur porte, elle emportait avec elle celle qui leur donna la vie, détériorant cette beauté dont la gamine avait hérité.

1469 - suite à la naïveté de sa soeur, à l'aube de leur seizième anniversaire, elle tomba dans les bras d'un beau parleur et lui donna son innocence ainsi que sa pureté. la rumeur ne mit pas longtemps à courir. leur père, espérant une dot conséquente grâce à ces courbes généreuses, ne pouvait plus rien attendre de ce corps souillé. quel homme prendrait possession d'une femme dont un autre avait pris la pureté ? les femmes ne sont qu'une propriété échangée d'un mâle à un autre, soucieux d'assouvir sa domination. il décida alors de la vendre à un marchand de corps, distributeurs de désirs, malgré les protestations de son aîné qui reçu en guise de réponse une bonne correction. c'est ainsi que commençait la colère grandissante dans son coeur.

il continua a travailler sans rechigner dans la ferme familiale sous un père autoritaire, violent et alcoolique (le reste est assez vague pour vous permettre de vous approprier le passé du personnage). il n'a revu sa soeur que dans de rares occasions où il lui rendait visite à la capitale dans le bordel où elle avait fini. sinon, ils échangèrent de nombreuses lettres durant cette séparation.

1485 - c'était la libération qu'elle avait tant cherché et tant espéré. un nouveau né, si forte et puissante. soif de sang accru, désir de vengeance dévorant. premier infant d'un sire qui désirait créer les sept péchés capitaux en strigoï. c'est elle qui suggérait son frère jumeau pour venir compléter l'oeuvre d'art de son nouveau père et sceller à jamais leur destiné jusqu'à présent séparée. le retour de la jouvencelle au beau milieu de la nuit noire dans la ferme familiale Vassilev était une surprise qui raviva une honte et colère viscéral auprès de son géniteur. la gifle vola sur la joue de la jeune femme dont le visage impassible resta parfaitement immobile sous le coup. mais aussi vif que l'était sa rancoeur, elle se jetait à sa gorge ridée et déchira sa chair en lambeaux jusqu'à ce que son sang se répande sur le sol de l'habitacle. cette même nuit, son frère embrassa sa nouvelle destinée, non loin de la ferme qui s'effondrait sous les flammes.

ensemble, ils ont parcouru le monde à la recherche des parfaits candidats pour les autres péchés. marcus était très consciencieux dans l'éducation de ses jeunes infants. autrefois précepteur pour la royauté, il leur apprit les bases qu'ils n'avaient jamais reçu, développant encore plus loin ses enseignements. si le frère avait du mal à rester attentif, sonya approuvait un intérêt vivace pour ce bain de culture. une curiosité dans laquelle il se reconnaissait.

au fur et à mesure que sa colère est grandissante sur son sentiment de ne pas être en accord avec les préceptes de son sire, son allégeance commence à se détourner de lui. il s'estime comme une race supérieure, plus puissantes, plus agiles, plus mystiques. une beauté et un don qui n'est pas élevé et reconnu à sa juste valeur. progressivement, il se tourne vers d'autres strigoïs qui partagent ses idéaux. un pas de plus vers les moissonneurs.

ps : vous pouvez lire mon histoire si vous le souhaitez, c'est une discussion entre les jumeaux, afin de vous poser l'ambiance.

PERSONNALITÉ indécent - sanguinaire - intrépide - colérique - excessif - impulsif - stratège - téméraire - indépendant - charismatique -opportuniste.

SONYA VASSILEV STRIGOÏ Sang de son sang, partageant tout avec son frère, ils sont liés à jamais. Même si les faveurs de son sire sont tournés vers sa jumelle, cela n'entache rien au lien fusionnel qui les unit. Ensemble, liés à travers l'éternité, ils ont traversé les siècles sans jamais se séparer. Il est impensable pour le strigoï de devoir renoncer à elle ou même de lui tourner le dos. Mais qu'en est-il du jour où il prendra une direction opposée ? Sera-t-elle en mesure de le suivre ? Sonya, pourtant, ressent bien cette colère qui brûle au fond de lui et le consume à petit feu, appréhendant les conséquences que cela pourrait engendrer. Il se détourne peu à peu, sans qu'elle ne parvienne à le contenir. Quant à son frère, une révélation pourrait tout condamner. Si sa jumelle est lasse du monde qui l'entoure, peinant à trouver de l'intérêt envers les choses qui l'animaient à travers toutes ces années, c'est auprès d'un humain que sa curiosité est piquée au vif. Un vrajitoare qui plus est.

MARCUS GIOVANNI STRIGOÏ Son sire. Un père pour qui il peine à obtenir les faveurs et la reconnaissance. Il a beau avoir une place plus importante que tous les autres, il n'arrive pas à se hisser à la place de premier malgré tous ses efforts. Une place bien conservée par sa soeur jumelle. Marcus a toujours tendance à donner des instructions sans jamais dévoiler les plans qui s'y cachent. Il se sent délaissé et pas reconnu à sa juste valeur auprès de son sire. Il lui arrive parfois de prendre des initiatives pour lui prouver sa capacité à prendre sa relève une fois le moment venu. Cependant, ce n'est jamais suffisant ou, au contraire, parfois ce n'est carrément pas adapté à la vision de son sire. Une colère qui s'anime face à ce manque d'amour. Il s'offusque de son opinion à conserver les humains. Progressivement, son allégeance se détourne de lui pour une autre plus radicale.
/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : katsya basarab NCqrMkr
katsya basarab R1ydEHw
katsya basarab VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : katsya basarab Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


katsya basarab Empty
(#) Re: katsya basarab    Lun 12 Aoû - 13:02

natalia

LIFE entre vingt-neuf et trente deux ans. BLOOD humain. HEART calice de sonya, elle n'a d'yeux que pour elle. d'autant plus qu'il leur arrive fréquemment d'être amantes mais rien de sérieux pour la strigoï, au contraire de la dépendance certaine de natalia à son égare. BODY danseuse au cabaret "luxuria" dont sonya est propriétaire et gérante, natalia est également dans la confidence de la plupart des projets de sa strigoï. ALLEGIANCE sonya uniquement. SUGGESTIONS amber heard, emily ratajkowski, suki waterhouse, irina shayk (ou tout autre choix qui pourrait vous convenir).

Celle qui partage sa couche, ses désirs et ses pensées. Calice et strigoï qui ne forment plus qu'une entité. Son sang, source de vie, est une offrande à laquelle elle s'abandonne. Dépendante et totalement dévouée à Sonya, la jolie blonde ne jure que par sa beauté. Désireuse plus que tout de rejoindre l'obscurité pour passer l'éternité à ses côtés, sa strigoï semble toujours repousser cet acte pourtant inévitable. Et le fait qu'elle ne soit pas la seule de ses calices a tendance à animer sa jalousie excessive. Pourtant, les soirées dévergondées et endiablées, la luxure sous toutes formes y est passée. Mais aujourd'hui, elle peine à la séduire et sent quelque chose se faner. Sonya semble bien lasse et se désintéresse, brisant le coeur de sa calice qui tente de raviver en elle son désir et sa vivacité. Mais l'intérêt de sa strigoï se détourne pour développer un intérêt auprès d'un humain, incompréhension et jalousie qui pourraient amener Natalia à la trahir.

INFOS EN PLUS Natalia s'est présentée pour rentrer dans le casting du Luxuria il y a cinq ans, quelques mois plus tard la strigoï en a fait sa calice. - Elle et un autre sont les deux seuls calices de Sonya, ce qui fait qu'elle soit voit toujours en compétition avec lui pour s'attirer ses faveurs. - Elle ne vit pas dans la demeure de Sonya qui est réservée aux infants de son sire, Marcus. Elle fait partie de la toute première infant de Marcus, elle représente la luxure dans son projet d'engendrer des strigoïs pour les sept péchés capitaux. Et seul l'autre calice est autorisé à y pénétrer durant la journée pour être le garant de leur protection. - Sonya n'a jamais engendré d'infant, et ne compte pas le faire de si tôt. Elle a déjà eu des calices par le passé mais tous sont morts avant d'avoir pu les engendrer. En réalité, c'est Sonya qui se charge de les envoyer dans l'au-delà et de faire passer ces morts pour des accidents car elle ne veut pas s'embêter à s'occuper de l'éducation d'un nouveau strigoï. Mais ça, seul son jumeau est secrètement au courant.

PERSONNALITÉ audacieuse - charmeuse - possessive - jalouse - téméraire - loyale - caractérielle - pragmatique - impulsive - curieuse.
/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
‹ ›


katsya basarab Empty
(#) Re: katsya basarab   

/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
 
katsya basarab
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
valyria test :: friends on the other side. :: Nothing burns like the cold. :: mes personnages.