nous soutenirtop-site | top-site
bazzart | prd

nos partenaires
welcome messageSoyez les bienvenus sur what lies ahead, un forum rpg city se déroulant à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane (USA). Nous sommes un forum sans prise de tête où tout le monde vient pour se vider la tête et rp un peu pour se détendre. Convivialité et ambiance joviale sont à l'honneur !
Le Deal du moment :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien ...
Voir le deal

Partagez
 

 rachel o'grady

Aller en bas 
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : rachel o'grady NCqrMkr
rachel o'grady R1ydEHw
rachel o'grady VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : rachel o'grady Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


rachel o'grady Empty
(#) rachel o'grady    Mar 10 Sep - 16:03

Le chant des oiseaux résonnait à ses oreilles comme une douce et réconfortante mélodie, celle-là même qu'elle aurait pu fredonner dans un environnement silencieux. Les yeux clos quelques instants, elle s’enivrait de l'air frais, revigorant son corps fatigué. Le vent se glissait contre son visage telle une caresse qu'elle avait tant attendu, avant de s’engouffrer dans ses cheveux et ne laissant derrière lui que le souvenir d'une tendresse. Cédant son esprit vagabond à diverses pensées, à toutes autres que celles qui la surmenaient, elle restait assise seule sur ce banc de bois dans une allée du parc. Le ciel, bien que couvert par la saison, n'enlevait rien à son envie d'évasion. Ses profonds désirs réprimandés dans une prison brumeuse, à l'abri des regards extérieurs. Elle observait les nuages se mouvoir dans les hauteurs, attendant que le temps passe et sonne son heure. Une seule minute de répit. Une minute arrêtée dans le temps et l'espace, à observer la beauté parfaite, celle de la nature. Celle qui ne souffre ni de complaisance, ni de faux semblants. Celle qui s'assume et se déploie au fil du temps. Libre. Un arrêt sur image où tout s'évapore pour un instant. Un baume pour un coeur meurtri. Une âme en peine qui déplore son manque de courage d'endosser pleinement sa véritable identité. Car approvisionnée par les convenances, elle finit par se complaire de ce masque de fer forgé par les autres et pour les autres, étouffant dans l'obscurité de son être cette étincelle qui ne cherche qu'à s'embraser.

Mais en relevant la tête, elle l’aperçu au loin. Lui. Cet être qui semblait n'être qu'un perturbateur mais qui allait devenir son propre salut. Son envol vers de nouveaux horizons et contrées inexplorées jusqu'alors par la crainte des jugements. Celui qui allait libérer cet oiseau de sa cage dorée, pour lui faire goutter à la vie, à ce sentiment de plénitude et même d'incertitude. Lâcher prise, se laisser emporter comme une feuille par une brise de vent. Une frivolité. Une douce et enivrante excitation qui nous pousse vers l'impossible, vers l’utopie. Un seul être suffit à bouleverser notre vie, à nous offrir un nouveau regard sur nous-même. Un déclic inattendu. Une nouvelle aventure. Une douce frénésie éphémère. Lui. Son tendre paradoxe.

"Bonjour Jenna." Ah oui, à un petit détails près.. Prise entre deux vies que tout oppose et qui se rencontreront forcément un jour ou l'autre, pour débouler sur une falaise. Il n'y aura plus de retour en arrière possible et la seule solution sera de sauter. A elle de choisir l'issue de cette épopée : se laisser noyer sous le poids de ses mensonges ou remontrer à la surface et enfin s'affirmer.
/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : rachel o'grady NCqrMkr
rachel o'grady R1ydEHw
rachel o'grady VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : rachel o'grady Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


rachel o'grady Empty
(#) Re: rachel o'grady    Mar 10 Sep - 16:04

identité : Le nom O'Grady est gravé sur une plaque en acier qui prend place sur la porte du cabinet d'avocats familial. Une prestigieuse réputation à tenir et qui n'est plus à faire en ville, ni même parmi leurs confrères. Rachel fût l'identité qui lui a été accordée à la naissance et dont elle n'a pas matière à se plaindre. Mais peut être la croiseriez-vous sous le prénom de Jenna, emprunté à sa grand-mère et devenu l'allégorie d'une autre vie.
naissance : Ses yeux couleur azur se sont ouverts pour la première fois sur les fantastiques paysages de Dublin et c'est cet air océanique frais qui a enivré ses narines de bambins le vingt-neuf mars, un soir de printemps. Cette ville l'a vu grandir depuis maintenant trente-trois années, un temps qu'elle voit filer sans qu'elle ne puisse le retenir.
origines : Fière de ses origines, c'est depuis son enfance qu'elle est bercée par les folklores irlandais, auxquels se mélangent, grâce à sa mère, les chants écossais.
statut : Une évidence pour tous et à laquelle elle a finit par s'accorder. Fiancée par pure convenance à un homme dont elle ressent davantage un sentiment d'affection plutôt qu'un véritable amour. C'est devenue une mascarade dans laquelle elle se complaît, espérant un rêve qu'elle n'ose à peine avouer.
occupation : ($$$$$$), sa vocation était dictée par avance : avocate spécialisée dans le droit pénal et les affaires familiales, elle a rejoint le cabinet O'Grady dès sa sortie des bancs de l'université, en tant que major de sa promotion. En route sereinement jusqu'alors vers le siège de PDG occupé par son père, tout se bouleverse et s'envenime quand son propre frère, dénué d'intérêts pour cet engagement, devient son adversaire.
situation familiale : Bien que soucieux du bien être des uns et des autres, Rachel recherche constamment la reconnaissance de son père et sa vie entière a été construite de ce sens. A l'inverse de son frère aîné, lui même avocat par un quelconque miracle et qui n'est attaché qu'à son bien être personnel. Ce qui n'avait jamais été un problème pour la brune, jusqu'à ce que son père décide que la succession du cabinet reviendrait à son aîné. C'est alors qu'une guerre s'est déclarée parmi les O'Grady et Rachel est bien décidé à la gagner.
arrivée à dublin : C'est sa terre natale, celle qui l'a vu naître, grandir et évoluer. Elle y est depuis toujours et fière de sa ville, elle ne compte pas la quitter d'aussitôt.

Déterminée, rigoureuse et perspicace : Rachel est l'image même de la working girl de nos jours. Elle est élégante, digne et peu paraître froide aux premiers abords. Dans son travail, elle reste extrêmement exigeante envers les autres mais encore plus pour elle-même. En tant qu'avocate, elle est redoutable et voit son affaire comme un challenge qu'elle doit réussir par n'importe quel moyen, quitte à aller à l'encontre de ses propres valeurs. Néanmoins au plus profond de son être, c'est une petite boule intrépide bouillonnant d'énergie et de spontanéité, qui semble être étouffée depuis des années. Le coeur sur la main, sa générosité et sa tendresse sont inégalables quand on sait l'apprivoiser.

(un) Fille d'une des familles les plus influentes de Dublin, les O'Grady fondateurs d'un prestigieux cabinet d'avocats, Rachel est habituée au luxe. Mais elle est toujours restée humble, se dévouant corps et âme à son métier et se créant ainsi sa propre renommée. En effet, Maître O'Grady est connue pour être un redoutable adversaire dont il ne vaut mieux pas être confronté. (deux) Rachel refusera de l'admettre mais au moindre coup de blues, elle a un rituel pathétique : les trois films Bridget Jones, suivi de près par Dirty Dancing, avec un pot de Ben & Jerry's saveur cookies ou brownies. Et optionnellement un verre de vin suivant la gravité émotionnelle de la situation. (trois) C'est avec une évidence qu'elle se voit succéder à son père lorsque celui-ci prendra la retraite. Un poste qu'elle estime lui revenir de droit étant donné tout l'investissement dont elle a pu faire preuve dans cette entreprise. Mais récemment, le paternel vient d'annoncer que c'est son frère aîné qui prendra sa place, celui-là dont l'obtention du diplôme de droit relève du miracle. Alors... La guerre est déclarée entre eux ! (quatre) A la moindre contrariété, Rachel se met au fourneaux et confectionne des pâtisseries, des petites gourmandises sucrées. Autrefois, elle rêvait d'en faire son métier si la vocation familiale ne l'avait pas poussée vers le droit. C'est un moyen pour elle de se vider la tête et de canaliser son trop plein de stress. Gâteaux, meringues ou sablés... Et plus il y en a, plus la situation donne matière à s’inquiéter. (cinq) Puis au cours de l'une de ses affaires, Rachel a rencontré celui qui aujourd'hui devient son fiancé. Leur relation était telle une évidence. Tout deux élégants, fortunés, ambitieux et carriéristes. La brillante avocate avec le jeune politicien. C'est donc sans surprise et tout naturellement qu'il a fait sa demande il y quelques mois. Mais y avait-il de l'amour derrière ? Probablement au début. La monotonie s'installe désormais et les effusions des premiers instants se sont envolées. Elle avait beau essayer de raviver cette flamme ardente, les yeux de son fiancé étaient tournés ailleurs. (six) Sa fleur préféré est l'orchidée, dans toutes ses déclinaisons, non seulement pour sa beauté mais aussi pour les multiples facettes de sa signification. Mélange d'amour et de désir, juste avec plus ou moins d'intensité. Mais bien qu'elle est déjà tentée, Rachel ne doit pas avoir la main bien verte car aucune n'a réussi à pousser dans son jardin, à son plus grand désarroi. (sept) Quand Rachel ressent le besoin de se retrouver seule, de réfléchir quelques instants aux questions existentielles de sa vie, elle se rend au parc de Dame Street. S'installant alors sur un banc de l'allée centrale, elle observe le ciel qui reflète ses pensées les plus douloureuses. Elle peut y passer des heures mais elle y retrouve un sentiment de plénitude, d’apaisement. (huit) Parmi ses autres passions, Rachel est une adepte des films d'horreur. Les films à l'eau de rose n'étant réservés qu'au période de déprime. Bien que les scénarios sont vraisemblablement pareil d'un film à l'autre, elle s'amuse de frisonner de peur pour les rares films qui la surprenne. (neuf) Il y a quelques mois, Rachel a rencontré un charmant jeune homme à Belfast qui fût probablement l’élément perturbateur de sa vie stricte et monotone. Un peu de folie et de spontanéité, elle s'est prise au jeu sous le prénom de Jenna, une boulangère célibataire. Deux inconnus sous la féerie d'une ville animée par les grandeurs et les possibilités infinies. Une joie de vivre retrouvée, un passé récupérée. Jenna, symbole de ce qu'elle aurait aimé être et ce qu'elle aurait pu être. L'allégorie d'une autre vie. (dix) Il y a quelques jours, Rachel a trouvé sur son bureau un nouveau dossier à défendre. En temps normal, elle n'aurait jamais accepté car il va à l'encontre de ses valeurs morales. Mais aujourd'hui, son désir de battre son frère et prouver une fois de plus son engagement envers son père l'aveugle. C'était sans compter sur le fait que ce dossier est un étroit lien avec le jeune homme de Belfast, aujourd'hui à Dublin.
/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
Megan Deckard
‹ administratrice / staff ›
Megan Deckard
voir mes trophées : rachel o'grady NCqrMkr
rachel o'grady R1ydEHw
rachel o'grady VgHW0CL
posts : 167
name : valyria (aurélie)
faceclaim : naomi scott (rosewins)
gif : rachel o'grady Tumblr_ptjpfu2GYB1v8b0vjo6_250
âge : vingt-cinq ans.
statut civil : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.
occupation : les relations se succèdent sans pour autant éveiller l'envie de quelque chose de plus concret. oiseau volatil qui se laisse porter, le célibat trouve parfaitement sa place malgré qu'elle s'entiche de l'inaccessible.


rachel o'grady Empty
(#) Re: rachel o'grady    Mar 10 Sep - 16:06

Rachel et Logan, c'était telle une évidence. Tout deux élégants, tout deux fortunés, tout deux ambitieux et carriéristes. La brillante avocate avec le jeune politicien. Ils faisaient partis du même monde, d'une même bulle. Une demande il y a quelques mois qui fût sans surprise. Une preuve pour inspirer la stabilité et la sympathie auprès de ses partisans. Y avait-il de l'amour derrière tout cette mascarade ? Probablement au début. Sa persévérance, ses rêves plein la tête, ont fait chaviré le coeur de la brune. Mais la monotonie s'installe et les effusions des premiers instants sont remplacées par une question de paraître. Elle avait beau essayer de raviver cette flamme ardente, les yeux de son fiancé étaient tournés ailleurs. Il est sur le point de la perdre, surtout qu'elle ressent aujourd'hui le désir d'une autre vie, construire d'autres projets. Un changement radicale qu'il ne voit pas, dont il n'est pas l'auteur. Il reste beaucoup trop aveuglé par son travail et prend l'amour de Rachel pour acquis...
/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
‹ ›


rachel o'grady Empty
(#) Re: rachel o'grady   

/ awards session
Revenir en haut Aller en bas
 
rachel o'grady
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
valyria test :: friends on the other side. :: Nothing burns like the cold. :: mes personnages.